Association CHANVRE & VIOLETTES (Collectif CIRC+CSF Midi-Pyrénées)

Association CHANVRE & VIOLETTES (Collectif CIRC+CSF Midi-Pyrénées)
Page FB de l'asso



Inscrivez vous à la newsletter Cannabique
Email :




Nom de domaine


ACTUALITES OCTOBRE 2012

En ces temps de brèves poussées de courage ministérielles, nous nous devions d'occuper le terrain et d'aider à prolonger ce débat, enfin lancé, et la réflexion des toulousains à propos de la pénalisation des drogues et des alternatives qui existent.

Ainsi, Chanvre & Violettes pose désormais son stand (
La Caravane du Chanvre) au marché de Saint Aubin tous les dimanches !
Retrouvez les habituels bouquins du Lézard et de l'Esprit frappeur, les ticheurts de Cannabis Sans Frontières, du café chaud, des tracts, des sourires, et bien sûr le dernier numéro de RBH, la gazette du Chanvre.
PROCHAINS RDVs :



Ecoutez le REPORTAGE réalisé par Frédéric Bourgade pour FRANCE INFO, dimanche 28 octobre, sur le stand de Chanvre & Violettes à St Aubin (format mp3) :
Reportage France Info Chanvre & Violettes 28.10.2012 by chanvre-et-violettes
TELECHARGER LE REPORTAGE EN MP3 : http://www.sendspace.com/file/8wh14i

Les nouveaux tracts de Chanvre & Violettes

Voici un petit panel de tracts, flyers et prospectus informatifs de Chanvre & Violettes (collectif CIRC-CSF Midi-Pyrénées)


TRACTS CHANVRE & VIOLETTES en FRANÇAIS :


 


TRACTS CIRC et CHANVRE & VIOLETTES en ESPAGNOL et en FRANÇAIS :

 


Actualité Cannabique

Prochain rendez-vousdu Sud-ouest : EXPOGROW à Irun. publié le 13-10-2012

Prochain rendez-vous cannabique du Sud-ouest : EXPOGROW à Irun.

Retrouvez l'Association Chanvre & Violettes, du 14 au 16 septembre, à la Ficoba d'Irun (pays basque espagnol), au sein d'un grand stand anti-prohibitionniste français. Seront présents sur ce stand Chanvre & Violettes, le CIRC, Cannabis Sans Frontières, ASUD, les Cannabis Sociaux Clubs Français, l'association Principes Actifs et, évidemment, le groupement européen ENCOD.

Expogrow est à la fois une foire, un forum et un festival chanvrier.
La partie qui intéresse nous intéresse principalement est bien sûr le FORUM.

Le forum est un lieu de rencontre des différents acteurs cannabiques (professionnels de santé ou de justice, associations de consommateurs ou anti-prohibitionnistes, scientifiques...) et vise à mener une réflexion horizontale sur les problématiques liées à la prohibition du cannabis. Voici quelques points qui seront abordés :

1. Approfondir les questions sociales liées au cannabis (santé, droits des utilisateurs de cannabis...)
2. Apprécier les différentes expériences de régularisation du cannabis au niveau mondial.
3. Faire le point sur les conséquences des politiques actuelles en matière de drogues et mesurer leur efficacité.
4. Appliquer les outils de différentes compétences en présence pour pouvoir aborder un débat technique au sujet de cannabis.
5. Trouver les moyens de créer une marge de réflexion continue et ouverte au sein de la société
6. Donner lieu à une rencontre entre experts en cannabis de tous pays.

Les organisateurs souhaitent réaliser une publication écrite, ainsi qu'un DVD recueillant les fruits de cette concertation.

Visitez la page du forum cannabique ICI.

Mais Expogrow, c'est aussi un Festival avec, entre autres, B-Real (de Cypress Hill), Marea, Mademoiselle K, Morodo, Emzel Café...
Programmation : http://expogrow.es/index.php/fr/2012-02-10-11-00-05/conciertos
Les amateurs de Graffiti et de Skateboard seront aussi ravis.

Si vous êtes intéressés, allez faire un tour sur le site de l'évènement (en français) : expogrow.es



Mission réussie pour l'APPEL DU 18 JOINT Toulousain publié le 19-06-2012
LEGALISE IT!

Hier sous le soleil couchant du parc de la Colonne, les toulousains se réunissaient pour célébrer l'Appel du 18 Joint évènement organisé chaque année depuis 1976 pour demander la fin de la prohibition du Cannabis et de la pénalisation de l'usage de substances psychoactives.

Nous étions entre 50 et 100 à nous déplacer pour l'occasion. C'est trop peu, eu égard au nombre de consommateurs de canna
bis dans la région. Mais c'est déjà beaucoup pour Chanvre & Violettes, une association née le 8 juin, soit 10 jours avant le rassemblement.

Il n'empêche que forts de l'intérêt manifesté par tous les participants, Chanvre & Violettes va continuer à faire entendre sa voix, et à travers elle celle des usagers thérapeuthiques et/ou récréatifs, dans le débat et dans la région !


Trois journalistes de deux médias ont fait le déplacement, contribuant ainsi à l'avancée du débat. Voici ce qu'ils en disent :

L'article de la Dépêche du Midi :
« Si la prohibition est un problème, le Cannabis social club est la solution ». Suivant ce slogan, une soixantaine de personnes se sont rassemblées hier au parc de la Colonne de Toulouse pour militer en faveur de la légalisation du cannabis. Ils répondaient à l'appel du 18 juin 1976, lancé par un Toulousain et repris depuis dans plusieurs villes de France. À Toulouse, le mouvement s'était mis en sommeil avant qu'un groupe de fumeurs ne décide de le remettre au goût du jour l'an dernier. Depuis, la structuration de la dizaine de membres actifs, dont les cinq fondateurs, a évolué. Ils ont notamment créé l'association « Chanvre et Violettes » pour permettre d'entreprendre des actions, comme celle d'hier qui était légale et déclarée en préfecture. « Nous militons avant tout pour la légalisation du cannabis thérapeutique, sans pour autant exclure le cannabis récréatif. Dans une ville comme Portland où le cannabis est légalisé, il représente 3 % des revenus de la ville », assure Franck Thomassin, porte-parole de l'association. Dans les mois à venir, la récente association compte rejoindre le mouvement des « Cannabis social club », qui réclame le droit de cultiver et fumer librement le cannabis, tout en ayant conscience des risques juridiques encourus, « quitte à devoir aller devant une cour d'assises ». Leur consommation est différente, certains fument pour le plaisir, d'autres l'utilisent à but thérapeutique. Si peu s'estiment « dépendants », tous veulent « informer réellement sur les risques, plutôt que de diaboliser. Sans compter que plusieurs pays ont déjà franchi le pas ».
http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/19/1381204-ils-rallient-l-appel-du-18-joint.html
L'article de Lisa Soulignac pour Toulousenews :
Encore aujourd’hui fumer un simple joint de cannabis peut conduire en prison. Une injustice qu’a dénoncé hier l’association Chanvre et Violette pour qui la légalisation de cette drogue est nécessaire pour lutter contrer les abus.
« Nous voulons moins d’abus et moins de répression, c’est le but de ce rassemblement » déclare Franck Thomassin, un des cinq administrateurs de l’association Chanvre et Violette. « Nous souhaitons vraiment que le cas du cannabis soit pris au sérieux par le nouveau gouvernement. Il y aujourd’hui un gros problème de crédibilité dans les campagnes de prévention pour le cannabis, il faut essayer d’arrêter cette diabolisation ». Le nouveau gouvernement ne donne pas trop d’espoir pour la suite avoue Franck, « il y a encore des éléphants au PS qui sont contre cette légalisation. Par exemple Manuel Valls et Ségolène Royale ». L’association reste donc sur ces positions, elle ne soutient aucun parti même si les valeurs écologistes se rapprochent le plus des siennes.
Une visée thérapeutique
Olivier Asteggiano est connu des services de police à cause de sa consommation régulière et de sa production personnelle de cannabis. Il en prend depuis quelques années afin de guérir d’une sclérose. « J’en prends 5 à 10 fois par jour selon la douleur, j’ai une autorisation du médecin pour en prendre ». Il y a quelques temps la police a réquisitionné pas moins de 2000€ de matériel chez lui et toutes ces pousses, soit 40 pieds de cannabis. Quand on lui demande pourquoi il ne préfère pas un traitement à base de morphine il est catégorique, « j’ai toujours refusé de prendre de la morphine, certains de mes amis en prennent car ils sont eux aussi malades et ce sont de vrai légumes. Moi, ma maladie n’a pas évoluée depuis 10 ans et je suis certain que c’est grâce au cannabis ».

http://www.toulouseinfos.fr/index.php/actualites/societe/5313-cannabis-l-jen-prends-5-a-10-fois-par-jour-jai-une-autorisation-du-medecin-pour-en-prendre-r.html


Toulouse se bouge ! publié le 27-05-2012
Enfin ! Enfin Toulouse se bouge !
Cela fait des années que Paris organise le 18 Joint avec succès, idem pour Lyon et quelques autres bourgades françaises... Mais à Toulouse, ville pourtant réputée aussi bien que pour ses briques que pour ses éléphants roses... rien.
Depuis quelques années une poignée de membres des deux association anti-prohibitionnistes phares en France (Cannabis sans Frontières (CSF) et le Collectif d'Information et de Recherche Cannabique (CIRC)) s'étaient regroupés pour organiser un 18 joint local, ainsi que la version toulousaine de la Marche Mondiale du Cannabis.
Et leurs efforts ont aujourd'hui abouti à la jeune mais fière association
CHANVRE & VIOLETTES
Collectif CIRC-CSF Midi-Pyrénées

Désormais, nous pourrons compter sur la force que représentera le grand nombre d'adhésions qui, nous en sommes certains, vont affluer en masse dans les mois à venir.

Prochain rendez-vous cannabique à Toulouse et ailleurs : le rassemblement pour l'APPEL DU 18 JOINT


Flux RSS

Hypocrisie Française

En 1970 était votée la loi qui sanctionne l'usage de stupéfiants. Quarante ans plus tard, cette loi qui s'est durcie au fil des années (et des gouvernements) n'a pas réussi à enrayer le trafic : elle l'a dynamisé ; pas plus qu'elle n'a réussi (et pourtant elle s'y emploie tous les jours) à diminuer le nombre de consommateurs.
L'OFDT parle de 3,9 millions de fumeurs actuels, dont 1,2 millions de "réguliers" (=10 fois par mois min.), et ce sont les chiffres gouvernementaux !
Cette politique qui jette encore de simple consommateurs en prison (5612 en 2009), qui nous abreuve de campagnes de prévention caricaturales, qui stigmatise les jeunes de nos banlieues. Cette politique qui privilégie la répression au détriment de l'éducation et de la prévention, qui ne cesse de considérer les consommateurs de marijuana que comme des délinquants ou des malades. Cette politique, nous sommes des millions à ne plus en vouloir, à ne plus en pouvoir !
L'alternance à la tête de l'État permettra-t-elle des avancées ? A nous de les mettre sur la table.


QUARANTE ANS DE RÉPRESSION, ÇA SUFFIT !
ABROGATION DE LA LOI DE 1970
LÉGALISATION DU CANNABIS
DÉPÉNALISATION DE L'USAGE DE DROGUE.

/